Bailey maintient Dallas en vieLes Cowboys s'imposent 19-16 en toute fin de match

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Dan Bailey donne la victoire aux Cowboys sur un field goal de 54 yards
Dan Bailey donne la victoire aux Cowboys sur un field goal de 54 yards (Mark Tenally, AP Photo)
le 08/12/2015 à 19:14 par La Rédaction

Selon le magazine Forbes, les Cowboys et les Redskins sont (avec les Patriots) les 2 équipes de la NFL ayant le plus de valeur. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela ne se soit pas particulièrement refléter sur le terrain.

Allez, un peu d'indulgence : certes, les 2 équipes ont montré des lacunes offensives assez criantes. Cependant, il serait injuste de ne pas mentionner l'abattage défensif des Cowboys, DeMarcus Lawrence en tête. Ce dernier débute le match avec 2 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
bien sentis, et permet aux 80.000 spectateurs entassés dans le Big Jack de ne pas s'endormir complètement.

3-3 à la mi-temps, 9-9 après 58 minutes et 30 secondes de jeu... On craignait de devoir subir une prolongation aussi soporifique qu'un épisode de Derrick sous Prozac, quand soudain, les 2 équipes se réveillèrent.

1m30 de folie

Tout commence par un retour de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
pour le moins hasardeux de DeSean Jackson. Résultat : un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
qui permet à Dallas de récupérer la possession sur les 15 yards adverses. Bien joué, DeSean.

Darren McFadden ne se fait pas prier pour concrétiser l'offrande : il permet aux Cowboys de creuser un écart de 7 points que l'on imagine définitif à ce moment de la rencontre.

Que nenni...Kirk Cousins se rappelle qu'il a été l'auteur d'un "match parfait" il y a moins d'un mois contre les Saints : il délivre une passe magistrale pour... DeSean Jackson, qui rattrape parfaitement sa bourde précédente. 16-16, la prolongation tend les bras aux 2 équipes.

Cependant, comme l'impose la tradition des westerns, les Cowboys vont finir par l'emporter. Matt Cassel, qui était jusqu'à aussi convaincant que Gilbert Montagné dans son rôle de remplaçant de Tony Romo, voit la lumière au bout du tunnel et trouve à 2 reprises Dez Bryant pour arriver sur les 36 yards des Redskins.

Dan Bailey revêt alors sa panoplie de super-héros (probablement) reçue à Halloween et délivre Dallas d'un magnifique coup de pied de 54 yards.

Au final

Cette victoire au bout du suspense rebat les cartes de la NFC Est : avec une 4ème victoire en 12 matchs, les Cowboys ne sont plus qu'à une victoire de la 1ère place qualificative pour les playoffs, puisque les Redskins, les Eagles et les Giants comptent tous 5 victoires pour 7 défaites.

La NFC Est conserve plus que jamais son titre de "plus mauvaise division de la NFL". Le record des Panthers de l'an dernier (se qualifier avec un bilan de 6-10) semble à la portée des 4 franchises, qui semblent avoir du mal à comprendre que pour gagner une rencontre, il faut inscrire davantage de points que l'équipe adverse. Il reste 4 matchs pour que ce principe (certes très difficile à assimiler) soit compris par les joueurs. Gardons la foi.

par Lionel Millet

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Washington 0 3 3 10 0 16
Dallas 0 3 3 13 0 19
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !