Wild Card Round Preview : Saints @ Eagles

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Une affiche alléchante
Une affiche alléchante (NewOrleansSaints.com)
le 03/01/2014 à 17:51 par Yanik Revel

Voila une affiche inattendue entre deux équipes aux trajectoires bien différentes cette saison. Mais si elle est surprenante, elle n’en est pas moins alléchante tant ces deux formations pratiquent un jeu offensif total annonciateur d’un probable festival de points.

                                

Deux outsiders aux parcours opposés

Au terme de la saison passée, peu d’observateurs auraient misé sur la présence d’une de ces deux formations en playoffs.

Privés de leur head coach Sean Payton, suspendu suite au Bounty Gate, les Saints réalisaient une saison maussade, alors de leurs côtés les Eagles ne faisaient guère mieux en terminant bon dernier de leur division. Coté Saints le retour du patron ainsi que l’arrivée du coordinateur défensif Rob Ryan ont fait le plus grand bien. Les bienfaits de leur présence n’ont pas tardé à se faire sentir et l’équipe réalisait un presque sans faute durant les deux premiers tiers de la phase régulière. Les cinq derniers matchs furent beaucoup plus laborieux avec trois défaites au compteur qui ont semé le doute dans l’esprit des fans de la Nouvelle Orléans.

Coté Eagles, le salut est également passé par l’arrivée du nouveau coach Chip Kelly. Si l’amalgame a mis plus de temps à prendre, la fin de saison est pour le moins époustouflante avec sept victoires sur les huit derniers matchs.

Deux dynamiques différentes pour les deux équipes avec, à domicile des Eagles en pleine bourre et en visiteurs des Saints aux résultats peu encourageants loin de leurs bases.

 

Rob Ryan a reconstruit une défense chez les Saints
Rob Ryan a reconstruit une défense chez les Saints (nfl, Nfl)

Des Saints aériens mais casaniers

Les hommes de Sean Payton sont intraitables dans leur antre du Superdome (8-0) mais ne sont pas de bons voyageurs (3-5). Leur deuxième place dans la NFC South les oblige à faire leur parcours de playoffs loin de leur stade fétiche, ce qui nourrit de nombreuses interrogations sur leur capacité à se surpasser à l’extérieur.

Et pour alimenter un peu plus cette psychose du déplacement, on peut ajouter qu’ils n’ont jamais remporté un seul des cinq matchs de playoffs qu’ils ont eu à disputer en déplacement.

Pour cela, ils compteront sur la qualité de leur jeu offensif basé sur les passes aériennes distribuées par Drew Brees. Auteur d’une troisième saison d’affilée à plus de5000 yards, le QB vétéran est à 34 ans au sommet de son art. Sa vision du jeu et son bras surpuissant autant que précis classe l’attaque aérienne des Saints en deuxième position de la ligue derrière les Denver Broncos. Cette attaque de feu permet d’entrevoir des espoirs car les gars de Philly ne sont pas l’assurance tous risques, ils sont bon derniers de la ligue en matière de défense sur la passe. Quand on vous dit qu’on risque de voir une avalanche de points !

 

Des Eagles irrésistibles au sol et en pleine ascension

Alors que même les plus fervents supporters de la Nation Eagles n’auraient pas parié un kopek sur leurs favoris à la moitié du championnat, leurs joueurs ont effectué une seconde partie de saison impressionnante.

L’influence de Chip Kelly se faisait ressentir match après match, en même temps que l’éclosion du jeune quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Nick Foles. Lors de sa deuxième saison en NFL, il connaît une année comparable à celle de Colin Kaepernick en 2012 chez les 49ers. Complet et doté d’une excellente vista, il a ravi la place de titulaire à Michael Vick et a fait gagner les siens, journée après journée.

Il s’appuie sur le meilleur jeu au sol de la ligue en terme de yards gagnés dont le principal artisan est LeSean McCoy. Meilleur running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
de l’année avec1607 yardset 9 TDs à la course, Shady (son surnom) est actuellement insaisissable, ce qui vient de lui valoir le titre de meilleur joueur offensif de la NFC en décembre.      

Seules ombres au tableau : la défense sur la passe évoquée plus haut ainsi que le niveau de leur division. Certes ils terminent premiers, mais à la tête d’un quatuor qui laisse perplexe les observateurs, et que les plus narquois ont rebaptisé NFC Least.

 

Nick Foles, la sensation de fin de saison
Nick Foles, la sensation de fin de saison (Marcio Jose Sanchez, AP PHOTO)

Les clés du match

Le comportement du jeune Nick Foles sera déterminant pour le premier match de playoffs de sa carrière. Celui qui en dix matchs en tant que titulaire a réussi une performance impressionnante (2891yards, 27 TDs, 2 Int + 3 TDs à la course) ne semble pas être tétanisé par l’enjeu. Lors de la dernière journée, son bras et ses jambes n’ont pas tremblé pour qualifier les siens face aux Cowboys.

La capacité de la ligne défensive des Saints à arrêter le jeu au sol de McCoy sera également déterminante. Si celui-ci venait à être bloqué, son coéquipier Foles pourrait s’en trouver déstabilisé.

Enfin le dernier paramètre à prendre en compte est la météo. Actuellement frappée par une vague glaciale, la côte Est des Etats-Unis vit dans des conditions polaires. Si les choses devraient s'améliorer d'ici samedi avec le soleil en prévision, les températures seront bien basses pour les sudistes (-3° en journée et -18° pour la nuit). Encore un facteur en faveur des aigles. 

 

Les hommes à suivre

Bien sûr les deux QB, l’un confirmé et l’autre en plaine explosion dont le premier a d’ailleurs avoué le suivre depuis ses années lycées.

Shady McCoy sera également une des attractions de la soirée, comme devrait l’être Jimmy Graham, la cible favorite de Brees.

Coté défense, Cameron Jordan (12.5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) est un des meilleurs chasseurs de QB de la ligue. La pression qu’il devrait effectuer sur Foles pourrait le gêner dans l’exécution des actions.

Enfin si la défense aérienne des Eagles est médiocre, elle dispose cependant d’un excellent élément à la vision de jeu extraordinaire. Auteur de six interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
cette saison, Brandon Boykin,  pourrait avec une de plus ce week-end provoquer un turn-over fatal dans la partie.   

 

Quand la quatrième attaque de la ligue affronte la deuxième pour un match capital, le spectacle est forcément au rendez-vous, une raison valable pour veiller tard dans la nuit de samedi à dimanche.

 

LeSean
LeSean "Shady" McCoy (Nick Wass, AP Photo)

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Philadelphia 0 7 7 10 0 24
New Orleans 0 6 14 6 0 26
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !