Les Seahawks en route pour AtlantaSeattle s'impose à Washington

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Russell Wilson a montré la route
Russell Wilson a montré la route (Patrick McDermott, Getty Images)
le 07/01/2013 à 19:17 par Mathieu Baro

Dans le 4ème et dernier match des Wildcards, ce sont les Seahawks qui sont allé s'imposer a Washington sur le score de 24 à 14. Un match particulièrement disputé jusqu'au dernier quart-temps et la sortie sur blessure du quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rookie RGIII, victime d'une rechute à son genoux.


Mon éloge hebdomadaire de Russell Wilson: Auteur d'un 15 sur 26 pour 187 yards et un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
plus 67 yards en 8 courses, le quarterback rookie s'impose à l'extérieur pour son premier match de playoffs et confirme qu'il n'a pas le niveau de jeu habituel d'un passeur de première année. On l'a vu passer, courir et même bloquer pour Marshawn Lynch sur deux actions différentes, mais c'est surtout sa capacité à éviter les erreurs et à convertir les 3rd downs qui ont permis aux Seahawks de revenir pour finalement s'imposer. 

 

Mon autre éloge hebdomadaire, celui de Marshawn Lynch : 132 yards en courses pour le runningback de Seattle. Encore auteur d'un très bon match, le porteur de balle des Seahawks a été terriblement difficile à plaquer pour la défense de Washington et s'est bien rattrapé suite à son fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu à moins de deux yards de la endzone adversaire.

 

Le dilemme RGIII : On se pose après coup la question de savoir si Mike Shanahan n'aurait pas mieux fait de sortir un RGIII blessé et inefficace au profit de l'autre rookie, Kirk Cousins. Question dont nous n'aurons jamais la réponse mais il est difficile d'imaginer que Cousins n'aurait pas pu apporter plus offensivement aux Redskins qu'un Griffin sur une jambe, et qui a apparemment a fini par réellement se blesser dans le dernier quart-temps. J'ai été étonné de voir RGIII porter la balle en début de match et le playcalling me parait plus que suspect quand on voit le succès qu'a eu Alfred Morris au sol sur des courses classiques qui n'exposaient pas le quarterback a des chocs inutiles. Esperons que Griffin se remette bien pendant l'intersaison et qu'il revienne en pleine forme.


Le gros match de Zach Miller : Le tight-end de Seattle a été l'un des artisans de la victoire des siens avec des gros jeux au bon moment, une réception de 12 yards sur 3ème et 12, une autre de 22 yards sur 3ème et 10, une transformation à deux points et une réception de 6 yards pour convertir une quatrième tentative. Ce à quoi il faut ajouter de très bons blocs pour ses runningbacks. Parfois discret, l'ancien Raider d'Oakland a choisit le bon moment pour rappeller à tout le monde qu'il fallait compter avec lui.


Et ensuite ? Les Seahawks vont se déplacer dans l'antre des Falcons et après ce match ils arriveront avec un certain élan face à une équipe d'Atlanta qui elle va débuter ses playoffs. Sur le papier les Falcons partent favoris mais à regarder de plus près j'aime beaucoup les chances de Seattle. La défense aérienne de Seattle a le niveau pour poser beaucoup de problèmes à l'attaque d'Atlanta et la relative faiblesse de la défense au sol ne devrait pas être apparente face à une équipe qui n'est pas très efficace dans ce domaine.


Observations diverses : Chapeau bas à Michael Robinson le fullbackFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
des Seahawks, auteur d'un excellent match et qui s'est même permis de marquer sur une reception de 4  yards.....La défense des Redskins si elle a encaissé beaucoup de yards a été plus solide que je ne l'aurai imaginé, elle a finalement été victime d'avoir passé trop de temps sur le terrain à cause d'une attaque impotente....Le blessure de leur kicker Steven Hauschka n'a pas été aussi catastrophique qu'on aurait pu l'imaginer pour Seattle, il a finalement réussit à tenir sa place malgré une cheville douloureuse....Encore un gros match de Richard Sherman qui englouti tout ce qui se trouve aux alentours....le retour de suspension de Brandon Browner, le cornerback des Seahawks n'a pas été sans mal, on l'a vu plusieurs en difficulté même si sa présence physique s'est faite sentir au fur et à mesure que le match avancait, il était probablement un peu rouillé de quatre matchs sans jouer....DeAngelo Hall est le joueur le plus insupportable de la NFL.....Gros début de match d'Alfred Morris qui a un peu été oublié par la suite...Une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de plus pour le Pro Bowler des Seahawks, Earl Thomas.....Blessure au genou pour Chris Clemons, on ne connait pas encore l'étendue des dégats mais ce serait un coup dur pour les Seahawks....

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Washington 14 0 0 0 0 14
Seattle 0 13 0 11 0 24
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rod Woodson a prouvé que le Président Thomas Jefferson avait tort lorsqu'il a dit que tous les hommes sont nés egaux.  – Steve Sabol (président de NFL Film)

En VO :  Rod Woodson proved Thomas Jefferson wrong when he said that all men are created equal. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !