Preview : Ravens @ PatriotsRevanche ou confirmation?

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La revanche de la finale AFC de l'an dernier?
La revanche de la finale AFC de l'an dernier?
le 17/01/2013 à 20:46 par Thomas Depaepe

L’an dernier, Baltimore a été assez proche de sortir les Patriots et d’accéder au Super Bowl. Cette année, les deux équipes se retrouvent à nouveau en finale AFC… alors rebelote ou pas ? Sachant que les Ravens ont pris un ascendant en saison régulière cette saison par l’intermédiaire de Torrey Smith.

Précisons déjà que le temps sera froid du côté de Foxboro ce week-end, mais que cela ne devrait pas refroidir l’ambiance qui sera chauffée à blanc par un Ray Lewis survolté depuis son annonce de retraite et par des fans des Patriots qui veulent voir leur équipe acceder à nouveau au plus grand match de la saison.

Attaque des Patriots vs DefenseDefense
escouade spécialisée dans la défense.
des Ravens

On pourrait résumer le match ainsi (en étant un peu fallacieux j’en conviens) tant le duel « indirect » Tom Bray vs Ray Lewis s’annonce passionnant même si paradoxalement la défense des Ravens n’a pas été la force de l’équipe cette saison. En effet minée par les blessures, l’escouade défensive de Baltimore a été en dedans sur la saison régulière… mais le retour de Ray Lewis a été un électrochoc pour le front seven. Par contre il reste une défense contre la passe assez moyenne malgré un duo de SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
impressionnant avec l’opportuniste Ed Reed et le puissant Bernard Pollard. Mais le renouveau des Ravens en playoff sera-t-il suffisant pour arrêter la machine de guerre Patriots ? En effet, même sans Rob Gronkowski (blessé à l’avant-bras), les armes sont nombreuses et variées avec du lourd côté Aaron Hernandez, de l’insaisissable en modèle réduit avec Wes Welker, un coureur plus qu’efficace avec Stephen Ridley (et sa doublure Vereen… voir Danny Woodhead)… sans compter Brandon Lloyd ou Deion Branch et évidement Tom Brady qui est un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
au talent particulier pour repérer les mis-match ou les couvertures aléatoires.

On sait tous que Tom Brady est vulnérable, et ses défaites au Super Bowl l’ont montré, mais pour ce faire il faut être capable de produire un Pass-Rush de tout premier plan face à la solide ligne qui le protégé, or Terrell Suggs n’est pas à son niveau habituel et les Ravens ont du mal à mettre sous pression les QB.

Attaque des Ravens vs Defense des Patriots

De manière assez surprenante, mais évidente pour qui a regardé les matchs, la défense des Patriots est plutôt bonne cette saison (sans être au niveau de celle qui a enfilé les Super Bowls il y a une décennie) : elle est à la fois très efficace contre la course (Arian Forster doit s’en rappeler) et plus que correcte en couverture avec l’apport récent d’Aqib Talib.

Coté Ravens la principale arme offensive est Ray Rice (avec son bodyguard Vonta Leach), mais vu qu’il sera suivi de prêt, tout reposera sur les bras de Flacco ; nul doute qu’il y aura des jeux longs appelés vers Torrey Smith car c’est une des forces de l’équipe (d’autant que les Safety des Patriots ne sont pas des assurances tout risque), mais à mon avis l’espace premier ou il faut attaquer les Ravens c’est l’interzone derrière les linebackers : en effet, autant ces derniers sont présents sur le jeu de course, autant ils sont souvent en mismatch par rapport aux receveurs dans leur zone… sans compter qu’Anquan Boldin affectionne ces tracés.

Les facteurs X

Impossible de ne pas citer l’ « homme au Hoodies aux manches coupées » comme facteur décisif de la rencontre ; en effet, Bill Belichick est un technicien hors pair qui sait monter un plan de jeu totalement innovateur quand il le faut.

Le second facteur qui pourrait être intéressant à suivre c’est la bataille des équipes spéciales : en effet de part et d’autre elles ont souffert en couverture lors des matchs de dimanche dernier. Dès lors, Jacoby Jones pourrait tout à fait sortir un retour gagnant… à moins que les Patriots ne lancent Wes Welker pour un retour gigantesque.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 10 0 0 0 13
Baltimore 0 7 7 14 0 28
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !