Maxence Jaillard : "la défense est clairement notre base"DE des Dauphins de Nice

Jaillard au coeur de la défense niçoise
Jaillard au coeur de la défense niçoise
le 05/04/2013 à 18:11 par Thomas Depaepe

Afin d’échanger sur le solide début de saison des niçois (leader Elite au sud), nous avons demandé au DE Maxence Jaillard de nous livrer son sentiment sur la saison Elite et EFAF du club. Auteur d’un gros début de saison (5,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
en Elite), Maxence Jaillard est l’un des membres importants de l’équipe défensive qui est la marque de fabrique des Dauphins depuis l’an dernier.

 

Vous avez connu un début de saison plutôt réussi. Je suppose que cela vous fait plaisir ?

Clairement on est satisfait de notre début de saison. Mais c’est aussi et surtout la continuité de la saison dernière ou l’équipe avait bien haussé son niveau et avait été jusqu’aux demi-finales Elite. On a beaucoup travaillé durant l’intersaison avec plusieurs arrivées importantes comme Anthony Couvin, Arnaud Vidaller ou Geoffrey Dieny qui apportent leur expérience et leur bagage technique ; en plus, il a y a de plus en plus de Juniors comme Massimo ou Kevin Hélios qui sont rentrés dans l’effectif Elite et ces derniers apportent énormément. Mais si on en est là aujourd’hui, c’est aussi grâce au retour de notre coach Fred Chameroy : on l’appelle le « magicien » car il a su redresser l’équipe, il nous motive et trouve toujours le moyen de nous faire avancer individuellement et collectivement dans le bon sens.

 

Vous avez aussi deux solides Imports en attaque.

En effet, Joe Scibilia joue très bien, et Pete Mattingly est vraiment un joueur imposant. Mais si les deux sont costaux sur le terrain, ce sont aussi des joueurs qui s’impliquent dans le club et font passer leur expérience ; Pete est par exemple le coach de la ligne offensive et en plus il entraine les Juniors et les Cadets. On ne c’est pas vraiment pas trompé avec ses deux arrivées et ils nous apportent beaucoup… même à la musculation ou ils sont présent tout le temps et nous donnent des conseils.

 

Maxence Jaillard
Maxence Jaillard (Virginie Rossenu)

La défense est la marque de fabrique de Nice cette saison, en tant que défenseur tu es heureux d’appartenir à cette escouade ?

La défense est clairement notre base : on fait le travail avec une saine agressivité et on met dans les meilleures conditions possibles notre attaque. Tout cela est possible car on commence à avoir de l’expérience ensemble, a se connaitre parfaitement ce qui fait que l’on a confiance les uns envers les autres. Cette confiance permet de se focaliser sur son travail et son poste : moi qui suit en premier rideau, je peux me concentrer sereinement sur mon job car je sais que derrière j’ai du soutien et qu’ils assureront. Personnellement je joue pour l’équipe, mais je suis aussi très heureux lorsque je peux sortir des sacks et des actions individuelles : c’est la pression collective qui permet de faire ressortir les individualités.

 

Vous avez joué il y a 2 semaines votre premier match européen. C’est un beau souvenir ?

On ne savait pas trop à quoi s’attendre, on s’aventurait dans la compétition sans pression mais en prenant très au sérieux notre adversaire. On ne les a donc pas pris à la légère et on a été présent ce qui nous a permis de signer une belle victoire et de partager une belle fête avec nos supporters… malgré les intempéries. Pour le retour, on ne va pas prendre le match à la légère car on a l’opportunité d’aller plus loin dans la compétition et c’est une des priorités du club ; en plus, on sait qu’ils auront un effectif plus conséquent chez eux, et donc on veut signer une grosse performance pour montrer que notre victoire à l’aller n’est pas liée au fait qu’ils n’étaient que 23 et sans certains de leurs cadres.

 

En championnat vous restez sur 2 défaites consécutives. Un mot sur ces deux défaites ?

Beaucoup de frustration et de déception. On perd les deux matchs contre deux très bonnes équipes car personne ne peut dire que les Molosses et les Black Panthers ne sont pas des effectifs qui imposent un gros défi physique. Mais maintenant on doit oublier et se re-concentrer afin d’éviter les erreurs individuelle car on et on veut rebondir et  passer un cap pour pouvoir finir au mieux cette saison. Cela commence par le prochain match face aux Spartiates et ensuite il nous faut battre les kangourous.

 

Contre les Black-Panthers vous avez perdu de très peu la semaine passée, mais si en défense vous avez plutôt bien tenu, votre attaque a eu a faire face à une grosse défense de Thonon.

On sait que les Black Panthers sont une grosse équipe et lorsqu’ils se mettront en branle ils peuvent faire très mal. On ne concède que 2 jeux en défense sur le match, mais sur chacun on prend un TD très longue distance de leur coureur Alex Thomas. C’est forcément frustrant mais c’est vraiment un très solide coureur… à mon avis l’équipe des Black Panthers risque d’être redoutable sur la fin de saison.

 

Maxence Jaillard
Maxence Jaillard (Virginie Rossenu)

Ce week-end pas de match. Ce repos était attendu ?

Oui, cela fait un mois que l’on est sur tous les fronts donc le repos est bienvenue. En plus cela permet à l’attaque de prendre plus d’automatisme en travaillant beaucoup à l’entrainement et cela va nous donner les moyens de trouver d’autres axes de performances offensives. Cela va aussi permettre à certains joueurs de revenir car la semaine dernière nous avons joué sans Guillaume Palanca, et il y a plusieurs blessés importants pour nous en défense comme les 3 linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Pierre-Yves Duscher, Massimo Pignataro et Thibault Dautelle..

 

Le match retour contre les Kangs est très attendu au regard du match aller très serré et de la finale de D2 Sud entre Pessac et Nice qui s’était fini en prolongation en 2011.

Le match allez à Pessac était vraiment très agréable a jouer : c’était très serré, le match était tendu avec de grosses défenses, et donc a hâte de les retrouver. D’autant que l’on a un jeu assez proche avec une grosse défense de part et d’autre et un style de jeu assez similaire.

 

Sur la fin de saison, vous aurez 3 matchs à domicile. C’est un avantage ?

Oui forcément vu que l’on n’aura pas a se déplacer et que donc on pourra se préparer plus sereinement durant la semaine. En plus, sur ces 3 matchs on a 2 matchs contre des équipes du Nord qui devront-elles faire un long déplacement. Ce qui est surtout important ce sera d’utiliser ces 3 rencontres pour accrocher les playoffs et ainsi se donner une lancée car l’objectif du club est d’aller le plus loin possible.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !