Le football Marseillais en danger

(Blue Stars)
le 30/05/2014 à 08:56 par Olivier Rival

Les Blue Stars de Marseille font, sur les terrains, une de leurs meilleures saisons dans leur longue histoire. Un joli parcours en D3, achevé avec les honneurs en playoffs à Chambéry, une demie finale Sud en J9 à venir le week end prochain sur le terrain des Black Panthers, une équipe Cadets opérationnelle, des benjamins et minimes depuis 2 ans, une section cheer toute neuve, tout semble aller bien dans les quartiers Nord de la cité Phocéenne. Pourtant cette saison aurait pu être la dernière pour ses deux cent licenciés qui se battent depuis plusieurs mois pour retrouver stabilité et santé financière. Explications.

L’hiver dernier un groupe de coachs et de joueurs d’expérience du club demandent au Président quelques détails sur la gestion du club. Se demandant si les comptes du club leur permettraient la venue d’un import, souhaitant s’investir un peu plus dans le club, interrogatifs sur la non arrivée de certains matériels demandés en début de saison, ils commencent à s’inquiéter sur l’opacité dans laquelle est gérée l’équipe. N’obtenant pas de réponses satisfaisantes ils décident de convoquer une AG extraordinaire en janvier. A l’unanimité les licenciés élisent une nouvelle équipe à la tête des Blue Stars. Ils se rendent alors compte que la situation financière du club est catastrophique (Une plainte a d’ailleurs été déposée). Reste qu’en dehors de possibles suites juridiques la tâche principale est désormais de sauver le seul club de foot us de Marseille.

La première idée était de remettre la « démocratie » au cœur des statuts de l’association. Le poids des 11 membres du CODIR est renforcé, et les statuts permettront à l’association de perdurer quel que soit le bureau mis en place. Entouré par une équipe de bénévoles très actifs, c’est Julien Toth, coach de l’équipe junior, ancien du club, passé entre temps par Toulon, qui a été élu président et qui nous a alerté. Avec sa nouvelle équipe il est en train de reprendre l’ensemble des comptes du club depuis trois ans.

Depuis 4 mois c’est donc la mobilisation générale de toute la famille Blue Stars. Un appel aux dons auprès des licenciés a permis de renflouer la caisse de 7 000 euros. Le déplacement des juniors à Thonon va être pris en charge par un nouveau sponsor, l’entreprise d’un généreux papa de joueur. Une belle journée regroupant tous les nouveaux, anciens, familles, amis du club autour d’une tombola a permis également de récolter des fonds. Le match du premier tour de playoffs J9 a été l’occasion d’inviter les élus et partenaires, et aussi et surtout de rassembler tous les amis du club pour se donner une nouvelle dynamique. Derrière Luc Chatel le manager sportif québécois qui fait un très gros travail depuis 4 saisons, les projets ne manquent pas pour faire des Blue Stars un club formateur, impliqué dans la vie de son quartier et performant sur les terrains mais avant cela il va falloir donc passer la passe dangereuse dans laquelle le club se retrouve aujourd’hui.

Une des clés va être de rassurer les institutions publiques qui risquent forcément d’être échaudées par les errements du passé, rassurer également les bénévoles, les sponsors, les coachs. Les objectifs sont simples : se structurer administrativement, se stabiliser financièrement, créer une école de football américain permettant le développement de ses athlètes, former les coaches, faire le pont entre le sportif et le social (animation de quartier pour faire connaitre notre sport), développer la pratique du cheerleading... On souhaite donc tout le succès possible à toute la famille Blue Stars pour ce challenge difficile. Le match à Thonon aura pour le club une réelle importance, il est sûr qu’être dans le dernier carré d’un championnat national serait un argument de poids pour convaincre tout ce beau monde de maintenir sa confiance aux Blue Stars. Le foot US se doit d’être présent à Marseille et la disparition du club serait une très mauvaise nouvelle pour notre sport, un immense gâchis. Si vous souhaitez aider les Blue Stars n’hésitez pas en tout cas à les contacter via leur page facebook ou leur site web.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si je pouvais recommencer ma vie du début, je souhaiterais être joueur de foot et vous pouvez être certain que je voudrais être membre des Steelers de Pittsburgh.  – Jack Lambert

En VO :  If I could start my life all over again, I would be a professional football player, and you damn well better believe I would be a Pittsburgh Steeler. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !