Les Musketeers surpris a domicile pour leur premièreStuttgart défait Paris 20-29 à Jean Bouin

L'homme du match Louis Geyer
L'homme du match Louis Geyer (T.Savoja, FA.com)
le 11/06/2023 à 01:16 par Thomas Savoja

Un pour tous !
Un pour tous ! (T.Savoja, FA.com)
Les Musketeers de Paris recevaient pour leur première à domicile le Surge de Stuttgart au Stade Jean Bouin. Quel plaisir pour les amateurs de Foot US franciliens que d'avoir une Franchise évoluant cette année en European Ligue of Football dans une si belle enceinte. Après une victoire à l'extérieur la semaine dernière pour le premier match de leur histoire, les parisiens avaient à coeur de réussir leur entrée à la maison devant plus de 4000 spectateurs acquis à leur cause.

Leur adversaire du jour, le Surge de Stuttgart, est tout sauf un épouvantail au regard des ses modestes résultats la saison dernière mais l'équipe s'est largement renforcée cette année avec l'arrivée d'un nouveau coach qui a ramené une quinzaine de joueurs dans ses bagages.

Les Musketeers débutent en attaque et atteignent rapidement la red zone adverse mais ils doivent rendre le cuir sur une 4ème tentative infructueuse. Les Allemands débutent sur les chapeaux de roue puisque dès leur premier drive leur QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Reiley Hennessey trouve le WR #7 Louis Geyer pour une passe de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 10 yards. La transformation est ratée et le Surge est devant 0-6.

Le QB de Paris Zach Edwards
Le QB de Paris Zach Edwards (T.Savoja, FA.com)
Les spectateurs donnent de la voix. "Un pour tous !" lance le speaker du stade, "Tous pour un !" lui retourne la tribune Parc des princes !

Les parisiens reprennent leur marche en avant. Une interférence de passe sur une longue spirale leur permet d'avancer et quelques instants plus tard le QB #1 Zach Edwards trouve son WR #18 Jefferson Alexandre pour une passe de Touchdown de 9 yards qui ne sera pas transformée. Les deux équipes sont à égalité 6-6.

Nous voilà que second quart-temps. Les puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
se succèdent sous le ciel orageux du 16ème arrondissement de Paris. Mais le match se décante juste avant la mi-temps sur une passe longe du QB des Musketeers qui trouve son WR #5 Rémi Bertellin pour une réception de près de 30 yards dans l'en-but. Les locaux réussissent la transformation à deux point et rentrent au vestiaire avec un avantage de 14-6.

Dès la reprise les Musketeers interceptent le Surge grace à leur #41 Laroche. Mais sur le drive suivant ils voient leur punt être contré et les Allemands récupérer le ballon en bonne position. C'est alors leur QB lançe une troisième passe de touchdown à l'inévitable WR #7 pour 11 yards. Stuttgart revient à 12-14.

Le momentum est désormais du côté des visiteur et les parisiens doivent de nouveau punter. Pire, le Surge réalise un énorme jeu par l'intermédiaire du WR #7, sans conteste l'homme du match, qui crochète son CB avant de filer vers la terre promise sur une action de plus de 30 yards. Après une conversion à deux point réussie, Stuttgart est devant 18-14.

En fin de 3ème quart temps, les Musketeers relèvent la tête et marque un nouveau Touchdown via leur TE #8 Adria Botella Moreno. Les deux équipes sont à égalité 20 partout.

Le dernier quart temps va tourner à l'avantage des visiteurs avec un premier touchdown de leur RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
#8 Asnnel Robo tout en puissance sur un jeu de près de 20 yards (20-27 Surge). Et sur le drive suivant La défense Allemande réalisait une SafetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
à 5 minutes de la fin qui leur donnait un avantage décisif.

Stuttgart (1-0) l'emporte donc 20-29 et gâche quelque peu la fête pour des Musketeers (1-1) qui semblaient pourtant en mesure de s'en sortir. Prochain match le 18 Juin avec un déplacement au Rhein Fire (1-0). Une réaction sera attendu face à un adversaire de valeur. 

Toutes les photos de la rencontre c'est ici : https://flic.kr/s/aHBqjAHj6V

 

 

 

 

 

 

 

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !