Les Diables Rouges plus solides... tout simplement

Da Sylva, l'un des hommes du match
Da Sylva, l'un des hommes du match
le 21/11/2011 à 00:43 par Thomas Depaepe

Ce week-end le championnat de 3éme division reprenait ses droits sur les pelouses prés de chez vous, et j’ai choisi de vous faire partager une rencontre que j’ai eu le plaisir de suivre du bord du terrain : le duel de la Seine-Saint-Denis, autrement dit le match Diables Rouges de Villepinte versus Monarques de Saint-Denis.

Contrairement à l’élite, nous ne couvrirons pas de manière exhaustive les championnats de 2éme et 3éme division… mais nous allons essayer de vous faire partager quelques rencontres durant la saison (en espérant que cela interessera certains lecteurs). Si vous aussi vous souhaitez publier des résumés de matchs ou tout simplement partager quelques unes de vos photos… rien de plus simple : il suffit de m’écrire à thomas.depaepe@footballamericain.com et nous vous publierons avec plaisir!

 

Les Diables Rouges lancent les premières flèches

Pour un 20 novembre, le temps (avec un soleil d’hier généreux) et le terrain était parfait du coté de Villepinte pour le duel du 93 en troisième division : la réception par les Diables Rouges des Monarques de Saint-Denis.  Les premiers en actions sont les visiteurs, mais après 3 passes mal ajustées (dont une qui aurait pu finir dans les bras de la défense rouge) ils doivent punter. Les locaux misent alors sur le jeu au sol pout fatiguer une équipe des Monarques qui dispose d’un banc restreint (environ 25 de joueurs ayant fait le déplacement contre une quarantaine de rouges) ; mais c’est des airs que vient le TD et plus précisément d’une réception de Grégory Da Sylva, bien isolé suite à une feinte de course qui a pris la défense de Saint Denis à défaut. Le Field-Goal est raté mais le score est ouvert : 6-0.

De retour sur le terrain, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Monarques subi une grosse pression de Christopher Ravin et il envoi le cuir dans les mains de Cédric Colteau qui place son escouade offensive en bonne position. La défense des joueurs de Saint-Denis va alors cadenasser le jeu et réalise un beau sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
avant que Jordy Zali (cornerback n°21) ne force le puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
en empêchant Da Sylva de capter le cuir. Le punt atterri sur la ligne des 3-43-4
formation défensive avec 3 linemenLinemen
littéralement, les hommes de la ligne (de scrimmage). Il y a les linemen offensifs et les défensifs. Ils s'opposent dès le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
donné.
et 4 linebackers.
yards et met les Monarques en mauvaise position… la situation devient plus critique pour eux lorsque leur coureur concède un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
qui est recouvert par le cornerback/kickeur Grégory Rolland qui fini son action dans la end-zone.

Alors que les Monarques avance enfin avec efficacité sur le terrain, Morwan chipe un nouveau ballon et remet son attaque sur le terrain… mais dés le premier jeu le QB local (Pierre Touré) commet un fumble sur une improvisation au sol qui suit une bonne couverture aérienne des Monarques. Mais à nouveau l’attaque visiteuse cale rapidement et elle doit rendre le cuir sur un turnover on down. Arrive alors le gros jeu inattendu, à savoir une course axiale toute en puissance de Fabrice Zaadi-Kaji (arrivé de chez les Gaulois durant l'été) des diables rouges : la vitesse n’est pas forcément au rendez-vous, mais le fullback déchire le rideau défensif et s’ouvre le terrain sur une quarantaine de yards lorsqu’il évite les derniers défenseurs. Après le TD, le Field-Goal passe cette fois et l’équipe des Diables Rouges mènent 19 à 0.

Le match devient alors un peu fouillis : à un three and out des Monarques succède un field-goal manqué des Diables Rouges, puis une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de l’ex-Celtes Morwan Choucair sur un ballon lancé de manière hasardeuse par le QB visiteur alors qu’il était déjà presque sacké, et enfin un fumble des rouges recouverts par les Monarques. La mi-temps se termine sur un faux rythme car les défenses ont pris l’ascendant depuis quelques longues minutes déjà.

 

Interception des Monarques
Interception des Monarques

Villepinte gère son avance

Après les quinze minutes de repos réglementaires, les Diables Rouges sont les premiers sur le terrain mais cela ne donne rien et le punt se profile rapidement… sauf que l’équipe joue la feinte de punt et part au sol pour grappiller les centimètres nécessaires pour le first-down. Mais la défense des Monarques ne veut pas en rester là et va forcer une interception juste après lorsque le 11 capte un ballon d’Axel Stano qui est un peu court. Pour la seconde fois du match les Monarques entament un drive réussi… mais une nouvelle fois ils concèdent un turnover lorsque leur coureur (le numéro 27) perd le cuir alors qu’il est pris dans la masse rouge et plus précisément sous la pression du linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
numéro Xavier Kamp.

Une belle course de Bastien Murillo fait largement avancer les Diables Rouges mais le défenseur Thomas Génin des Monarques met fin à l’attaque rouge (et au 3éme quart-temps) en interceptant le cuir sur ses propres 10 yards. S’en suit plusieurs beau jeu aux sols des joueurs de Saint-Denis : d’abord une course axiale de Slim Touati (n°27) sort ses partenaires de la zone rouge, puis le coureur gregory Daijardin (n°23) gagne un first-down supplémentaire avant que son frêre jumeau yohann (qui fait double plateau : coureur et linebacker), n’amène ses partenaires dans les 20 derniers yards. Mais la défense rouge plie mais ne rompt pas dos à son embut : sur une quatrième et goal, le qb des monarques part au sol sous la protection de 2 partenaires… mais il ne prend pas les yards nécessaires : nouveau turnover on down.

L’attaque des Diables Rouges n’avance guère et elle doit punter : s’en suit une erreur du relanceur des Monarques qui ne fait pas l’arrêt de volée et surtout ne contrôle pas le cuir alors que la défense est déjà sur son dos, le fumble est alors inévitable et Bryan Harvel des rouges recouvre le cuir. On entre alors dans les 2 dernières minutes. Le cornerback numéro 30 des Monarques rate une interception toute faîte (sa seconde occasion franche du match) avant que Da Sylva ne réalise une superbe réception coté droit, évite un plaqueur avant d’être pris en sandwich à une dizaine de yards de l’embut. Le match se termine sur un field-goal raté et sur une victoire 19 à 0 des Diables Rouges.

La défense rouge veille!
La défense rouge veille!
 

La victoire des locaux est logique tant leur défense a été régulière sur le match (5 tunrovers et un TD défensif)… mais le relâchement général chez les rouges en seconde période et les turnovers nombreux auraient pu donner un match bien différent.

Mention spéciale à yohann Daijardin des Monarques qui a fait preuve d’une grande puissance sur ses courses alors même qu’il faisait double plateau (attaque et défense)… mais cela n’a pas suffi pour des Monarques qui auraient eu besoin de davantage sécuriser le cuir pour espérer revenir au score.

L'intégralité des photos du match dans quelques jours, et si vous avez les noms en lieu et place des numéros, merci d'avance de me le dire dans les commentaires pour que je rende à chacun ce qui est à césar.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !