L'équipe de la semaineLes Comètes de Montrabé

Les Comètes de Montrabé
Les Comètes de Montrabé (Comètes, Comètes)
le 09/12/2014 à 13:53 par Olivier Rival

C'était le petit choc de la journée en Casque d'Argent. Les Palois se déplaçaient chez les Comètes pour un nouvel épisode de cette grande rivalité du Sud Ouest. L'an passé les Sphinx s'étaient imposés deux fois (dont une fois en playoffs) et avaient accroché le nul en terre toulousaine mais pour cette première manche ce sont les Comètes qui se sont imposées et ont pris leur revanche sur le score spéctaculaire de 54 à 42. Clément Laygnez, Head Coach Senior/Coordinateur Offensif et Directeur Technique des Comètes de Montrabé nous en dit plus:

- Après deux défaites l’an passé d’un total de 4 points dont une en playoffs j’imagine que vous attendiez ce match avec impatience ?
- Après les résultats de la saison passée nous avions effectivement à cœur de rencontrer à nouveau les Sphinx cette saison. Nous avons commencé la saison par deux excellents résultats, contre les Mad Predators et les Knights, l’équipe semblait vraiment en place dans son nouveau système de jeu et nous avions hâte de confirmer contre cette équipe de Pau.

- Comment s’est passé ce match ? Vous vous attendiez à une telle avalanche de points des deux côtés ?
- La rencontre s’est déroulée un peu comme nous l’avions imaginé. Nous nous savions capables de marquer beaucoup de points, que ce soit du fait de nos équipes spéciales où de notre attaque, vraiment impressionnante en ce début de saison. La question était de savoir si notre défense serait capable de contenir le jeu aérien des Sphinx qui nous a déjà fait beaucoup de mal dans le passé.
Cette fois encore c’est par les airs que les Sphinx ont scoré leurs points, leur jeu de course ayant été très bien bloqué. Et même si elle a encaissé beaucoup de points, la défense a su réagir aux moments clefs, stoppant les Sphinx dans nos 5 yards pendant 4 tentatives, et en interceptant le ballon dans notre End ZoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
en toute fin de match. L’attaque de son côté a réussi à scorer sur quasiment toutes ses possessions, alternant efficacement les jeux aux sols et les passes.

- Est-ce que cette victoire modifie vos objectifs de la saison ? Quels sont-ils ?
- Ce match n’a pas eu d’influence sur les objectifs de la saison, ils avaient déjà été décidés avant. Ce match était plutôt un palier que nous devions franchir pour les atteindre. En début de saison nous ne savions pas vraiment ce dont nous étions capables, notamment suite à notre coup d’arrêt de l’an dernier. Il y a eu pas mal de remaniement en terme d’effectif, et de coaching staff et nous étions donc plutôt prudents. Mais les joueurs ont réalisé une très bonne pré-saison et ce sont eux qui ont décidé eux même de l’objectif à atteindre, rejoindre la deuxième division.

- Les Comètes en d2 c’est dans vos projets à terme ?
- Il s’agit effectivement de notre gros chantier. C’est quelque chose que nous avons touché il y a 2 ans en jouant cette finale de conférence contre les Falcons de Bron. Mais nous n’étions pas encore suffisamment armés et nous avons été surclassés par une équipe clairement supérieure. Nous arrivons aujourd’hui mieux préparés, certains de nos joueurs ont évolué en D2 les années passées, la majorité du groupe me suit depuis maintenant 4 ans et maîtrise nos systèmes de jeu. En reprenant l’équipe il y a 4 ans, je m’en étais donné 5 pour faire quelque chose de cohérent… La route est donc encore longue mais nous sommes sur le bon chemin.

- Historiquement et encore plus ces dernières années avec leur fort développement, le club des Ours domine le paysage du football toulousain, comment les Comètes arrivent à faire leur place dans la région ? Qu’est ce qui fait l’identité et la personnalité du club ?
- Excellente question ! Je dirais tout d’abord que le club se maintient grâce à son état d’esprit et ses bénévoles qui continuent à croire en ce club après tout ce temps. La première chose pour se faire une place dans le paysage du foot us toulousain est justement de ne pas « lutter » contre les Ours, mais de vivre en bonne entente. Le monde du foot américain en France est trop petit pour que l’on se permette de se faire la guerre et je crois que les dirigeants des deux clubs partagent cette idée là.
Nous sommes avant tout un club de D3, et nous prenons et formons donc toute personne intéressée par le foot. Et même comme j’aime à le préciser à mes joueurs, s'il s’agit d’une compétition nationale et pas du loisir, les personnes qui viennent s’initier au foot ont plus de temps pour apprendre, et plus de chance d’avoir du temps de jeu que s’ils étaient « de l’autre côté du périphérique ».
Je pense également que notre formation fonctionne plutôt bien, nous avons régulièrement des joueurs qui se montrent au niveau national ou international (EDF junior, CEGEP au Canada) et ce tout réuni dans une ambiance plutôt conviviale nous permet de nous démarquer dans la ville rose.

- Avec quels objectifs commencent les saisons jeunes pour les Comètes ?
- Notre premier objectif sera de faire participer nos jeunes U19 au championnat à 9 !! Notre effectif n’est malheureusement pas très étoffé, et le changement des catégories tout comme les nouvelles restrictions concernant le nombre de licenciés nécessaire pour engager une équipe en championnat n’a pas aidé.
D’un point de vue sportif, nos jeunes ont démontré de bonnes choses lors de leurs matchs de préparation, une bonne discipline, de la technique et surtout un très bon esprit. Ils méritent vraiment d’être vus dans ce championnat.

- Des événements, des rendez vous cette saison pour le club ?
- Rendez vous le 18 Janvier 2015 pour le premier match de saison des U19 et le 22 Février à Montrabé pour le match retour Comètes-Scorpions… Pour le reste, l’avenir nous le dira.

... chargement de la zone de commentaire ...

 On ne naît pas leader, on le devient. On le devient au prix d'un dur travail, comme pour chaque chose obtenue dans la vie.  – Vince Lombardi

En VO :  Leaders aren't born, they are made. And they are made just like anything else, through hard work. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !