Le Casque d'Or 2013 pour les Centurions !Météores de Fontenay 27 - 29 Centurions de Nîmes

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les Centurions posent avec leur trophée
Les Centurions posent avec leur trophée (François-Noël Martin)
le 01/07/2013 à 01:47 par François-Noël Martin

Ce dimanche après-midi, les deux champions de Conférences Nord et Sud de D2, les Météores de Fontenay-sous-Bois et les Centurions de Nîmes, avaient rendez-vous au stade André Laurent de Fontenay-sous-Bois pour se disputer le Casque d’Or. En guise de final de cette saison de football, les deux équipes, qui se retrouveront en Elite la saison prochaine, ont offert aux spectateurs venus en masse une rencontre animée et palpitante. Et au bout du suspense, ce sont les Nîmois qui s’imposent sur la toute dernière action du match, offrant ainsi au sud le grand chelem : Casque de Diamant – Casque d’Or – Casque d’Argent.

Après avoir entonné la Marseillaise, puis respecté une minute de silence en soutien à un joueur météore endeuillé, les deux finalistes ne vont pas trainer pour lancer le « show » de cette édition 2013 du Casque d’Or. L’attaque des Centurions ouvre en effet le feu dès le premier drive de la rencontre, par l’intermédiaire d’un de ses imports Bradley Daye : le Canadien s’illustre tout d’abord sur une course de 10 yards, puis est à la réception d’une passe de son quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Bobby Adamson pour un gain de 15 yards, avant d’ouvrir le score sur une nouvelle passe. La transformation passe et après quelques minutes de jeu, les visiteurs mènent 7-0.

La réaction des Météores ne se fait pas attendre… et elle va arriver par les airs, sur le premier jeu des Fontenaysiens. Andrew Gillis trouve Pierrick Noirot pour un gros gain qui place son équipe à 27 yards de la zone d’en-but des Nîmois. Après un nouveau first down obtenu par Florian Rabel, l’attaque météore cale dans les dix derniers yards et doit se contenter des trois points du field goal.

Bradley Daye
Bradley Daye (Thomas Depaepe)

Suite à un drive nîmois qui se terminera rapidement en coup de pied de dégagement, Andrew Gillis et les siens remontent à nouveau le terrain, grâce notamment à une nouvelle bombe du quarterback canadien à destination de Florian Rabel pour un gain de 40 yards. Les courses d’Amadou Keita et Kevin Huquet permettent aux Noirs&Oranges d’entrer à nouveau dans la zone rouge adverse. Mais la progression n’est pas suffisante et Florian Lefebvre ajoute trois nouveaux points dans l’escarcelle de son équipe juste avant la fin du premier quart-temps : 7-6 toujours en faveur des Centurions.

Un seul point sépare à présent les deux équipes. Le lanceur américain Bobby Adamson va alors montrer que lui aussi peut trouver ses receveurs à longue portée en se connectant avec Bradley Daye pour un gain d’une quarantaine de yards. Les Centurions sont alors dans redzone, mais ne parviennent ni à marquer le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
sur leurs trois premières tentatives, ni à passer le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
.

Les Météores repartent donc à l’attaque depuis leurs 20 yards. Ils vont tout d’abord faire avancer le ballon grâce à leurs deux runningbacks Keita et Huquet. Puis, au milieu du terrain, ils tentent le jeu de passe. Mais leur quart-arrière, en manque de solution, est obligé d’improviser à la course et Fontenay doit rendre le ballon à ses adversaires suite à un dernier sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
.

Amadou Keita
Amadou Keita (Eric Lancelle)

Il reste alors moins de 4 minutes à jouer et l’escouade offensive des Centurions est de retour sur le terrain. Mais sur une passe latérale d’Adamson pour Daye, le joueur canadien est plaqué par David Oliveira de Sousa qui force le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
. Le cuir est recouvert par Lionel Ngoudjou et les Météores repartent à l’attaque sur les 30 yards de leurs adversaires. Malheureusement, l’offensive ne donnera rien, et le très bon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
fontenaysien force les Centurions à repartir depuis leur end zone…  Il ne reste que très peu de temps aux Nîmois pour tenter de reprendre un peu le large au tableau d’affichage, et ils vont réaliser une traversée éclair du terrain, grâce à des gros gains à la passe de Daye (50 yards), puis de William Oteng (32 yards). Quelques secondes plus tard, les Centurions réussissent leur deuxième tentative de field goal, qui leur permet de mener à la pause 10 à 6.

Les débats vont s’animer un peu plus au retour des vestiaires. Rémi Bertellin remonte pour les Météores le kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
jusqu’aux 38 yards adverses avant qu’Amadou Keita n’obtienne deux first downs à la course pour placer son équipe dans la zone rouge. Mais Gillis, cherchant à atteindre Rabel dans la end-zone, se fait intercepter par Sandy Marcin. Les hommes du coach Bavuong Souphanthavong repartent donc depuis leurs trois yards et vont rapidement se donner de l’air grâce à une course de leur quarterback et une faute des Franciliens. Mais sur le jeu suivant, les Météores récupèrent la balle sur un fumble provoqué par Ngoudjou et recouvert par Yusef Rodgers dans les 10 derniers yards nimois. Et dès le snap suivant, Keita déborde la défense des Centurions sur une course extérieure qui se termine dans la zone d’en-but adverse : 13 à 10 pour les locaux !

Nîmes ne va pas trainer pour répliquer : sur une 3ème&15, Oteng amène les siens jusqu’aux 22 yards adverses avant que Guillaume Courtois ne fasse repasser son équipe devant en captant une passe de son quarterback au centre de la end-zone (13-17). Leur défense forçant les Météores à punter rapidement, Adamson et sa bande repartent pour une nouvelle série qui commence par une belle percée de 15 yards de leur coureur Freddy Marcin. Ils vont ensuite convertir avec sang-froid deux quatrièmes tentatives grâce à leur receveur vedette Daye : la première leur permet d’entrer dans la moitié de terrain fontenaysienne, la seconde voit le canadien, après réception du cuir, slalomer dans le backfield adverse avant d’aller au touchdown ! Les Nîmois prennent le large et mènent à présent 23-13 suite à l’échec de la transformation.

Florian Rabel
Florian Rabel (Thomas Depaepe)

Les Météores vont rapidement réduire cet écart sur un drive qui se jouera en quelques jeux : Rabel à la réception d’une nouvelle longue passe de Gillis fait avancer le cuir de 35 yards avant que Noirot, toujours à la passe, ramène la marque à 20-23. La défense des hommes du Jean-Philippe Dinglor, remontée par ce retour aux affaires, stoppe immédiatement l’offensive nîmoise, forçant les Centurions à punter. Poussés par leur public, les Météores reviennent rapidement à proximité de la end-zone grâce aux courses de Kevin Huquet. Une faute personnelle des Centurions et une nouvelle course de Huquet plus tard, les voici à moins de 10 yards de renverser le score en leur faveur. Keita rapproche encore plus le cuir de la ligne d’en-but adverse. Mais le runningback se blesse grièvement sur l’action et un temps mort de plus de trente minutes est alors nécessaire pour qu’il puisse être soigné et évacué par les pompiers, sous les applaudissements des spectateurs et des deux équipes. Il reste alors un peu plus de 4 minutes à jouer, et dès la reprise du match, sur une 3ème&goal, les Météores reprennent l’avantage (27-23) sur une course extérieure d’Andrew Gillis qui va s’arracher pour le touchdown !

Les Centurions repartent donc en attaque pour un dernier assaut pour tenter de faire pencher définitivement la balance de leur côté. Ils ne sont pas loin de la catastrophe lorsque le défenseur fontenaysien Samuel Norca sacke le quart-arrière nîmois, forçant par la même occasion le fumble. Mais la balle est recouverte par un Centurion et les hommes de Souphanthavong peuvent reprendre leur marche en avant. A deux minutes de la fin du match, ils atteignent la moitié de terrain adverse grâce à une course de Marcin, puis une passe d’Adamson pour Courtois. Le quarterback américain va même donner de sa personne en allant chercher un first down à 35 yards de la terre promise. Sa passe suivante est interceptée par David Oliveira de Souza, mais le pick est annulé pour une faute commise à l’encontre du receveur nîmois visé. Les Centurions obtiennent ensuite un premier first down à l’entrée de la zone rouge, puis un second dans les 10 derniers yards adverses. Il reste alors à Bobby Adamson et les siens 4 tentatives et 17 secondes au chronomètre pour le gain du match. Première : passe incomplète, encore 12 secondes. Deuxième, passe incomplète, plus que 7 secondes à jouer. Troisième : le quarterback roule sur sa droite et ajuste sa passe pour William Oteng au premier coin droit de la end-zone : TOUCHDOWN, les Centurions exultent de joie, tout le banc va se jeter dans les bras de leurs attaquants au moment même où l’arbitre siffle la fin du match. La transformation ne sera donc pas tentée et les nîmois s’imposent au terme de cet haletant final 29-27 !

Le TD Centurions de la derniére seconde
Le TD Centurions de la derniére seconde (Thomas Depaepe)

Après la traditionnelle poignée de main entre les deux équipes et le corps arbitral, ce sont donc les Centurions de Nîmes qui soulèvent le Casque d’Or, grâce notamment à leur quarterback Bobby Adamson, MVP de cette finale, et à leur receveur/défenseur arrière Bradley Daye qui a réalisé une solide prestation pour son dernier match avec l’équipe de Nîmes (il retournera la saison prochaine dans son université d’origine, Mount Allison, pour entrainer les DBs et les unités spéciales).

Les réactions des deux entraineurs à lire sur notre site très prochainement…

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Fontenay-sous-Bois 6 0 7 14 27
Nîmes 7 3 7 12 29
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si votre fils vous rend fou, vous avez le choix entre lui apprendre à jouer Nose Tackle ou l'envoyer jouer sur l'autoroute. Ca revient au même au final.  – L'ancien défenseur et maintenant journaliste Bob Golic.

En VO :  If you're mad at your kid, you can either raise him to be a nose tackle or send him out to play on the freeway. It's about the same. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !