UsFoot School #15e : nom des franchises - NFC Est

L
L
le 28/12/2011 à 19:39 par Thomas Depaepe

Après avoir présenté les noms des franchises AFC (j’ai appris certaines choses en écrivant les explications, donc j’espère que cela a été aussi le cas pour certains d’entre vous), nous allons faire de même avec les 16 franchises AFC d’Est en Ouest.

Aujourd’hui, voici les 4 franchises de la glorieuse AFC Est.

 

Dallas Cowboys :

Les Cowboys sont un nom tellement évident pour la franchise de Dallas que l’on pourrait croire que ce nom est le seul a avoir été pris en compte… et bien non ! en fait, « l’America’s Team » (c'est-à-dire l’équipe préférée des américains) a eu 3 noms dans son histoire, même si les deux autres n’ont survécus que quelques semaines chacun. Les Dallas Cowboys ne sont pas la première équipe de la ville, en effet à la création de la franchise à l’étoile, il y avait les Dallas Texans (qui sont devenus les Chiefs comme nous l’avons expliqué ici). Mais en 1960 la NFL a décidé de donner une franchise supplémentaires aux états du sud qui étaient à l’époque assez dépourvus en franchise (4 seulement). Cette nouvelle franchise a été implanté à Dallas et a commencé a jouer après la draft 1960 ce qui l’a donc privé du recrutement de joueurs sortis de la fac. Une fois l’équipe lancée, elle c’est dotée d’un nom assez local : les Steers (bœuf, c'est-à-dire un taureau castré). Mais le nom a été très vite changé en Dallas Rangers (par rapport aux « Texas rangers » qui sont une force de police… popularisée par Chuck Norris faut-il le rappeler ?) ; sauf qu’une autre équipe s’appelait déjà les Rangers : l’équipe de Baseball de Dallas. Il fut donc décidé de changer une troisième fois de nom en quelques semaines et c’est les Cowboys qui se sont imposés.

 

New York Giants :

En 1925, l’American Professional Football Association cherchait une franchise dans une grande ville, et elle a proposée à Billy Gibson qui avait en 1921 tenté de faire vivre la franchise des Brickley's Brooklyn Giants (qui n’a joué que 2 matchs avant de disparaitre, tous 2 perdus). Mais Gibson a décliné l’invitation et à mis la ligue sur la piste de Tim Mara (un bookmaker new-yorkais) qui a lui accepté de fonder une franchise dans la grosse pomme. Par respect pour Gibson, Mara a appelé sa franchise les New York Giants.

 

Philadelphia Eagles :

En 1931, Philadelphie voyait disparaitre son équipe de football : les Frankford Yellow Jackets. Le pays se remettait a peine de la grande dépression, et il a fallu 2 ans pour qu’une nouvelle équipe voit le jour à Philadelphie pour la somme de 2.500$ versées à la ligue. L’équipe qui était à la recherche d’un nom a voulu rendre hommage au New Deal du président Franklin Delano Roosevelt en espérant que l’équipe ne disparaitrait pas comme les Yellow Jackets du fait de l’économie américaine chancelante. L’aigle (bleu) étant le symbole du New Deal, la nouvelle franchise a choisi l’aigle… et elle a survécue jusqu'à aujourd’hui.

Lone Star Diez
Lone Star Diez

Washington Redskins :

En 1932, la ville de Boston c’est vu accordé une franchise de football en remplacement d’une équipe de Newark (les Tornadoes) qui avaient disparu 2 saisons plus tôt. La nouvelle équipe a été appelée les Braves par le quatuor de propriétaire de l’équipe naissante. Les Braves étaient évidement un moyen de faire allusion aux Boston Braves qui évoluaient en championnat national de Baseball. L’année suivant leur première saison, les Braves se sont installé au Fenway Park (le stade des Red Sox de Boston) et ils ont décidé de changer de nom en partie parce que le public était rare dans les gradin et qu’il fallait relancer l’image de l’équipe et en partie parce que les Red Sox étaient des adversaires des Braves… Quoiqu’il en soit l’équipe c’est appelée les Redskins en hommage à l’entraineur de l’époque William Henry « Lone Star » Dietz qui revendiquait des origines Sioux (ce qui est contesté par les historiens). En 1937 l’équipe est partie à Washington mais le nom est resté.

 

Demain retrouvez l’histoire des noms de la NFC Nord.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Les perdants d'hier sont les gagnants de demain.  – Terrell Owens

En VO :  Yesterday's loser was determined to become tomorrow's winner. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !